Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un thé à la bibliothèque avec Mariam

21 Juin 2019, 20:51pm

Publié par judithgueyfier.over-blog.com

La bibliothèque Louise Michel à Paris accueille mon projet de Carnet de voyage dans vos cuisines pour 6 mois de résidence. De juin à décembre, j’irais à la rencontre des usagers, voisins, habitants du 20ème arrondissement pour des portraits en cuisine!

 

La bibliothèque Louise Michel est particulièrement vivante, son équipe est créative, engagée, demandeuse d’idées folles. Dans cette bibliothèque, on discute, on jardine, on milite, on apprend le français et la broderie, on accueille des fêtes et des lectures offertes par des drags queens...

 

Pour plusieurs raisons, j’ai un lien particulier avec ce lieu et les personnes qui y travaillent, et je suis vraiment ravie à l’idée d’y développer ce projet de Portraits en cuisine!


 

L'accueil de la bibliothèque.

L'accueil de la bibliothèque.

C’est avec Mariam que nous ouvrons cette résidence.

 

Mariam travaille à la bibliothèque depuis son ouverture, en 2011. Et dès le début, elle a mis en place un rituel, autour d’une idée simple, mais peu fréquente en bibliothèque : offrir un thé aux usagers, pour favoriser le partage, le bien être et l’accueil.

 

Je viens d’une grande famille, j’ai du mal à rester sans communiquer avec les gens. Travailler à la bibliothèque me permet d’être en contact avec les gens, et ça m’a permis d’apprendre plein, plein, plein de choses

 

Elle a été aussi à l’initiative de la mise en place du Café Bla Bla de la bibliothèque qui a lieu maintenant une fois par semaine. Le Café Bla Bla est un rendez vous important, qui a été mis en place au départ pour les personnes étrangères qui ressentaient le besoin de pratiquer le français. Il permet de tisser des liens entre les usagers, il permet aussi au plus timides de trouver leur place à la bibliothèque, de trouver un espace d’expression.

 

On a mis en place le Café Bla Bla pour les gens qui sont timides, pour ouvrir un dialogue, ils pensent qu’ils s’expriment pas bien en français, et ça leur fait du bien, on a de très bons retours.


 

Mariam prépare le thé dans le coin cuisine de la bibliothèque.

Mariam prépare le thé dans le coin cuisine de la bibliothèque.

Mariam prépare le thé tous les mercredis et samedis après-midis.

Les usagers de la bibliothèque ont pris l’habitude de pouvoir déguster un thé ou un café en bouquinant. Un meuble à tasse a d’ailleurs sa place à l’entrée de la bibliothèque, près de l’accueil.

Originaire du Mali, Mariam prépare le thé à sa façon.

Parfois les personnes du Maroc ou d’Algérie me disent “Mais comment vous arrivez à faire du thé comme chez nous?”, mais au Mali aussi nous buvons beaucoup de thé, parfois aussi avec de la menthe.

Le marché du Boulevard Davout se tient les mardis et vendredis.

Mariam s’y rend avant d’aller travailler pour avoir de la menthe fraîche pour le thé à préparer le lendemain.

 

Mariam préfère préparer le thé avec la menthe marocaine, qu’elle trouve plus parfumée que les autres. Elle a une astuce pour la distinguer parmi les autres bottes de menthe : la botte est ficelée non pas avec un élastique, mais avec ce qui ressemble à une herbe épaisse, qui est une lanière coupée dans une feuille de palmier.


 

Le petit marché très populaire et vivant du Boulevard Davout dans le 20ème arrondissement de Paris.

Le petit marché très populaire et vivant du Boulevard Davout dans le 20ème arrondissement de Paris.

Au Mali on prépare souvent trois thés avec la même dose de thé vert chauffé dans une petite théière métallique, posée sur un brasero. On le sert dans de touts petits verres, et on le sert en l’oxigénant, en le faisant mousser, en levant haut la théière au dessus du verre.

Le premier est très fort, le troisième très sucré.

 

Le thé comme ça un goût amer, c’est rare que l’on garde la première infusion, il faut le laver


 

Carnet de croquis, Bamako, 2006

Carnet de croquis, Bamako, 2006

Pour le thé à partager à la bibliothèque, comme tout le monde n’aime pas l’amertume de la première infusion du thé vert, Mariam le fais bouillir et le lave. Elle met peu de thé, et beaucoup de menthe, pour un thé très parfumé.

Mariam sucre un peu le thé pour mettre en valeur le goût de la menthe, mais pas trop pour pouvoir le partager avec tous.


 

Un thé à la bibliothèque avec Mariam

Pendant que le thé infuse, Mariam dresse le chariot sur lequel sera installé le thermos de thé, celui avec le café, le sucre, les cuillères, les tasses…

Quand tout est prêt, Mariam installe le chariot à côté du point accueil de la bibliothèque. Très vite des personnes viennent se servir, c’est un moment attendu.

J’ai beaucoup de retours, les personnes viennent me remercier. Ca fait plaisir aux gens, ça me motive de faire encore plus. Les personnes qui viennent pour la première fois, on leur propose un thé, un café, ils sont surpris, ils trouvent l’accueil très bien, ils ont envie de revenir.

J’observe les usagers de la bibliothèque concentrés sur leurs lectures, une main autour de la tasse de thé, et je me dis que vraiment, cette bibliothèque permet de se sentir chez soi.


 

Un thé à la bibliothèque avec Mariam

Le thé à la menthe de Mariam

C’est la recette adaptée à la bibliothèque : en quantité et pas trop sucré.

Placé dans un grand thermos, les usagers de la bibliothèque viennent se servir quand ils veulent.

Pour 2 litres de thé

Une tasse à café de thé vert en vrac

Deux bouquets de menthe fraîche

5 carrés de sucre et plus si affinité

 

Mettre le thé dans une casserole avec un litre d’eau, faire chauffer jusqu’à ébullition, et laisser bouillir 5 minutes.

Passer le thé dans une passoire, laver les feuilles de thé à grande eau pour enlever l’amertume de la première infusion.

Remettre le thé dans la casserole avec deux litres d’eau et faire chauffer.

Laver la menthe, couper le bouquet en deux dans le sens de la hauteur. Mettre la partie épaisse du bas de la tige dans la casserole, mettre la partie haute de la tige dans le thermos.

Quand la casserole bout, baisser un peu le feu et laisser infuser 10 minutes.

Filtrer, sucrer avec 5 carrés de sucre, placer dans le thermos.

Du sucre sera mis à disposition pour les personnes qui préfère le thé bien sucré.


 

Un thé à la bibliothèque avec Mariam

Nous retrouverons Mariam, puisqu’avec Elise et Sandra de la bibliothèque, elle sera l’une des médiatrices de ce projet au sein de la bibliothèque et des usagers. Pour favoriser mes rencontres avec les personnes qui fréquentent la bibliothèque et qui aime cuisiner, pour que j’aille dessiner chez eux, ou chez leur commerçant préféré. Il est aussi prévu de cuisiner à la bibliothèque, pour les personnes en situation de mal logement par exemple.

Commenter cet article